Higelin - La Cigale - Paris - 10/03/2010 - Compte-rendu de concert - Concert review

COUP DE FOUDRE

Higelin à la Cigale avec un nouvel album.

Nous arrivons juste à temps. Higelin démarre le concert au moment où nous pénétrons dans la salle de la Cigale. Je découvre cette salle pour la première fois. C'est très joli. 1500 places environ. La salle est bondée ce soir. Impossible d'apercevoir la scène. Nous essayons le balcon droit sans succès puis le balcon gauche sans autre réussite. Les escaliers sont remplis de monde. Je pars en éclaireur dans la salle et trouve un bel endroit pour deux, bien en face de la scène. Impeccable.
La scène est sublime, l'éclairage superbe, le son parfait, le public est très vite bien chaud. Higelin a attaqué avec ses nouveaux morceaux "Coup de Foudre" et "J'ai jamais su" qui passent très bien sur scène.
J'avais vu Higelin improviser ces morceaux lors de sa tournée précédente alors qu'il était accompagné par Mahut aux percussions. Ce soir Higelin est accompagné par 8 personnes. Un trio de cuivres, un guitariste, un bassiste, Mahut aux percussions, un batteur, un clavier. Un guitariste supplémentaire vient épauler ce bel ensemble sur certains morceaux.
L'ambiance est résolument énergique. Les cuivres dynamisent les morceaux du dernier album. Higelin est en pleine forme. Il danse, pétille, bondit. Les morceaux s'enchaînent sans aucun temps morts, dont un "Mona Lisa Klaxon" couplé au nouveau "New Orleans" et sa Pamela Norton. Excellente version également de "Je suis amoureux d'une cigarette". Le concert décolle clairement lors d'une interprétation hallucinante de "Paris NY". Lorsque qu'Higelin hurle "énergie" à la fin du morceau (au lieu de conclure sur le classique "asphyxie"), c'est toute la Cigale qui part en orbite. Enorme ovation. Higelin prend quelques secondes pour reprendre son souffle après ce grand moment et il repart de plus belle.

Le morceau "Champagne" arrive tôt dans l'ordre des morceaux. Une très bonne idée à mon goût. Higelin en donne une version superbe, au piano, accompagné uniquement par Mahut aux percussions. La salle est acquise et l'interaction entre le groupe et la foule devient alors magique, prenant toute son ampleur lorsqu'Higelin nous fait chanter une chorale hallucinante sur la base d'un texte de guide touristique "« Gourdon, Alpes-Maritimes, dont le donjon culmine à 2 500 pieds du niveau de la mer Méditerranée ». Un moment très fort. Un grand (nouveau) morceau taillé pour la scène.

Autre très grand moment, la nouvelle chanson "egéries, muses et modèles", très envoûtante. Au bout de 2 heures de bonheur, Higelin nous salue et se retire. Une énorme ovation monte. Le groupe revient et exécute une version étourdissante de "Crocodaïl" avec des cuivres magnifiques. Très grande chanson en live. Ensuite Higelin s'ose à une version reggae du fameux "Pars". Une très très grande réussite, totalement maîtrisée.
Le groupe quitte la scène après avoir chaleureusement salué les spectateurs. Higelin tourne en rond, hésitant visiblement à l'idée de conclure là cette soirée tant l'ambiance créée est réussie. Trouvant encore de l'énergie après plus de 2h30 de show pêchu, il se met au piano. Il aura d'ailleurs peu touché son piano ce soir, préfèrant balancer un show bien pêchu à coups de guitares). Higelin nous gratifie alors d'une superbe version du morceau "Comme un aviateur dans un ascenseur".
Poing levé Higelin noux exorte ensuite à aimer la vie, à nous défendre des bouffeurs d'energie. Il sort de scène le poing levé. La soirée aura d'ailleurs été bien remplie de poing levé, de majeur dressé et de micro au niveau de l'entre jambe. Tonique, energique, sensuel, drôle. Higelin a mis de côté ses côtés mélancoliques ce soir et a recentré le show sur le partage d'énergie durant 2h45 de spectacle. Je ressors avec une grosse pêche! Merci Higelin, merci Mahut, merci Rodolphe (de loin) et merci à tous ceux qui étaient là ce soir. Des chanteurs y'en a plein, Higelin y'en a qu'un. Une bête de scène.

Setlist :
(je ne suis pas sûr d'être exact alors n'hésitez pas, si vous l'avez, à poster un commentaire
  1. Coup de foudre
  2. J'ai jamais su
  3. Qu'est-ce qui se passe à la caisse?
  4. Mona Lisa Klaxon
  5. New Orleans
  6. Paris NY, NY Paris
  7. Je suis amoureux d'une cigarette
  8. Champagne
  9. Egeries, muses et modèles
  10. Août Put
  11. Bye Bye Bye
  12. Tête en l'air
  13. Aujourd'hui la crise
Rappel :
  1. Crocodaïl
  2. Pars
  3. Comme un aviateur dans un ascenseur

Commentaires

Agnès a dit…
et nous qui y étions mercredi 10/03 nous avons une chance inouïe qu'il revienne encore une fois pour ce morceau sublime qu'est "un aviateur dans un ascenseur"... J'y étais aussi le vendredi 12/03, et il a quitté le public sur "Pars"....
Guy a dit…
Et il y avait jubilee stomp (Duke Ellington) en intro!
HELENE a dit…
nous y étions aussi ce mercredi 10 MARS 2010, mon compagnon et moi qui suivons HIGELIN depuis tant d'années !!! MERVEILLEUX,EBLOUISSANT, ENERGISANT, quelle bouffée d'air rempli de liberté, de bonheur, de vie , merci JACQUES, quel plaisir de le retrouver, de partager, cela fait tellement de bien aux neurones , TRES BELLE SOIREE !!!!!! HELENE ET JEAN FRANCOIS DE GAGNY
Anonyme a dit…
Soirée incroyable avec le grand Higelin, en pleine forme, et avec Izia qui est venue chanter Pars avec son père (regard d'une tendresse !) lors de notre concert ! L'intro de champagne fut génial et les petits sketchs qui ponctuent le spectacles sont génial. Higelin est très drôle et a toujours de la voix. La Cigale est une salle qui lui convient parfaitement !
sab a dit…
oh oui !!!! lui je l'aime aussi ... dans le midi loin de Paris il est venu aussi !!! je ne l avais pas revu depuis très longtemps il était en forme aussi à Albi!!!!!! comme tu dis il n'y en a qu un !!!!! ce jour là Brigitte Fontaine n'était pas loin de lui connais tu cette décadente nana ??? tu décris merveilleusement bien le concert