Geoff Nicholls est mort - 1948 - 2017

Geoff Nicholls est un homme de l'ombre. Il a joué sur tous les albums de Black Sabbath entre 1980 et 1995 et a accompagné le groupe en concert jusqu'en 2004. Il n'apparaissait pas sur scène, jouant depuis le côté de la scène ou en coulisses. La seule exception à cette règle c'est la tournée de 1986 accompagnant l'album "Seventh Star" durant laquelle il partage la scène avec les autres musiciens. On peut comprendre que Tony Iommi, leader du groupe, est cherché à conserver l'image initiale du quatuor de musiciens. Black Sabbath c'est une guitare, une basse, une batterie et une voix. Pourtant les claviers ont fait leur apparition dans le son de Black Sabbath depuis longtemps.
 
Geoff Nicholls (à gauche) et Tony Iommi
 
Comment Geoff Nicholls a-t-il rejoint Black Sabbath ? L'histoire commence en 1979. Ou plutôt l'histoire manque de s'arrêter. Le groupe vient de virer son chanteur, Ozzy Osbourne, dans la conduite erratique met en danger la qualité des concerts et des enregistrements studio. Black Sabbath est sous pression, ringardisé par la vague Punk, talonné par les jeunes loups de la scène metal britannique. Tony Iommi fait appel à Geoff Nicholls, guitariste, pour l'aider à réfléchir à l'avenir du groupe (continue, continue pas). Pour ne rien arranger, le bassiste Geezer Butler quitte momentanément le groupe pour régler ses problèmes conjugaux. Geoff Nicholls s'essaie alors à la basse. Le courant passe entre Tony et Geoff. Lorsque Geezer reprend sa basse, le groupe propose à Geoff de s'essayer aux claviers. Riche idée qui colle parfaitement avec l'ambiance magique et lyrique insufflée par le nouveau chanteur Ronnie James Dio. En deux albums épatants, "Heaven and Hell" et "The Mob Rules", Black Sabbath est remis sur pied.
Voici le morceau "The Sign of The Southern Cross", caractéristique de l'ambiance du Black Sabbath de l'époque. Merci à Geoff.
 


Commentaires