Primordial - Stolen Years


Premier extrait de l'album à paraître de Primordial, "Exile amongst the Ruins", le morceau "Stolen Years" étonne par son choix. Ce n'est pas un morceau rentre-dedans. Ce n'est pas un morceau fleuve de neuf minutes. Le rythme est résolument lent. Les paroles n'évoquent ni les combats épiques, ni une quelconque puissance opprimant un peuple, ni la chute des Empires. En fait c'est une agréable surprise, toute en harmonies de guitares mélancoliques, avec une longue entrée en matière, quelques superbes lignes de chant puis une longue sortie instrumentale. Pas un morceau inhabituel pour Primordial, il rappelle par exemple "Cities Carved in Stones" sur "The Gathering Wilderness", tant par sa construction atypique que par ses paroles existentielles, mais clairement un morceau inattendu pour annoncer le nouvel album. Quoi qu'il en soit, le morceau est magnifique. Un nouvel album brillant en perspective pour ce groupe qui ne déçoit jamais ?
La vidéo nous montrent la préparation d'un concert et son déroulement jusqu'au salut final. Les paroles du morceau évoquent elles la dernière nuit de l'existence d'une personne. Personne ne sait quand viendra la sienne. Etreignez ceux que vous aimez.

"Combien de vies devrions-nous vivre
Avant d'échapper aux mains du temps
Qui ont volé nos meilleures années
Quand les décennies ressentent un peu moins le souffle de la nuit
Entrons bravement dans les lumières de la ville ce soir
Le doux sang coule dans nos veines
Les ténèbres nous enserrent
Antidotes à toutes nos années de douleur"

Le compte-rendu du concert à Paris le 14 avril 2017 est disponible : ici

Commentaires